L'info du village - édition n°14 du 15 janvier 2009

L’Info du village n°14 Page 2 sur 16 L’édito de Monsieur le Maire Dans un contexte plus que défavorable, le Conseil Municipal de votre Commune trouve des ailes. Depuis les années 2000 les Conseils Municipaux successifs s'attachent à résoudre la problématique de la loi sur l'eau de 1996 en ce qui concerne les rejets sanitaires dans l'environnement. Après une première étude entre 2001 et 2004 où un dossier d'assainissement collectif a été déposé auprès des services compétents pour obtenir des subventions, ces services dans leur majorité ne nous ont pas suivi. Fin 2007 c'est une nouvelle étude plus axée sur l'assainissement non collectif qui est à nouveau lancée. Celle-ci terminée, plusieurs scénarios sont élaborés allant du tout non collectif au tout collectif. Le nouveau Conseil Municipal malgré un gros changement de ses membres en 2008 opte pour les mêmes options qu'en 2004, c'est à dire le tout collectif avec une grosse différence : le coût à la charge de la Commune est plus important car bien des services de l'Etat ne suivent pas notre conception de l'assainissement. Collectif, non collectif, les coûts sont très peu différents mais les payeurs ne sont pas les mêmes. Le non collectif est subventionné à 50 % par l'agence de l'eau mais reste à la charge du particulier. Le collectif est subventionné sur cette même base de non collectif voir moins en ce qui concerne le Fond Solidarité Rural sur le bourg de Dambenoit mais à la charge de la Commune. Afin de réaliser nos objectifs en matière d'assainissement collectif, les coûts restent très élevés malgré l'avance de trésorerie de la Commune (50% des coûts restant à sa charge), 25 % seront imputés aux particuliers sous forme d'une taxe de branchement et les 25 % complémentaires par un emprunt de la Commune. Si l'on fait le compte pour chaque foyer, c'est les frais de branchement sur le domaine privé plus la taxe de branchement (environ 1700 € HT) qui seront supportés par les habitants et ceci l'année de mise en service du réseau. Ensuite une redevance d'assainissement d' environ 2,35 € HT du m 3 d'eau consommée indépendant du prix de l'eau distribuée par le Syndicat des Beiges vous sera facturé. Le début des travaux est prévu pour 2010. La pollution reste un vain mot de notre société. Il faut oeuvrer pour notre environnement, c'est un coût pour tous et c'est l 'affaire de tous. Monsieur Le Maire et les Membres du Conseil Municipal vous présentent leurs meilleurs voeux de bonheur, de santé à vous, à votre famille et à tous vos proches pour la nouvelle année 2009. Marino Locatelli, Maire de Dambenoît lès Colombe

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwMjY=