L'info du village : édition 25 du 25 juillet 2014

Édito du Maire C’est le 29 mars que j’ai pris mes fonctions de maire de notre petite commune. Je vous remercie d’avoir voté si nombreux et positivement puisque notre liste complète est passée au premier tour. Je remercie également Marino LOCATELLI et tous ses conseillers pour le travail accompli durant les mandats précédents. Par François Régis Grandvoinet, Maire de Dambenoît les Colombe 2 Maintenant, une nouvelle page s’ouvre devant nous avec des évolutions à venir, des incertitudes et des difficultés à pouvoir maitriser le tout ; incertitudes mais aussi certitudes (fusion de la Franche Comté avec la Bourgogne, future disparition de la communauté de communes dans sa forme actuelle pour la… porter à 20 000 habitants, changement des rythmes scolaires, mise aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite sur nos bâtiments communaux, baisse de plus en plus importante de nos dotations, etc, etc. Avec un tel constat, les communes et les intercommunalités vont vite se retrouver devant des problèmes financiers parfois difficiles à surmonter. Nous devrons procéder automatiquement à des arbitrages sur les investissements, ce qui va engendrer de graves répercussions pour les entreprises locales et régionales. Ne soyons pas trop pessimistes, restons vigilants. Pour cela, j’ai la chance d’être bien entouré par un conseil participatif composé de cinq hommes et cinq femmes, tous animés d’un bon esprit et très impliqués dans la vie de la commune. Mes deux adjoints sont très présents et participent à de nombreuses réunions avec moi. Je leur demande beaucoup, mais c’est ainsi que je conçois ma tâche. Maintenant je demande à vous tous un effort particulier : ne laissez pas divaguer vos animaux sur les routes et causer des méfaits chez les particuliers. En trois mois, nous avons eu droit aux chevaux (à plusieurs reprises), aux vaches (une fois), aux cochons de Chine (à maintes et maintes reprises) et certains chiens, je dis bien certains, toujours les mêmes. Devant cette ampleur, suite à de nombreuses plaintes, j’ai dû faire venir les gendarmes puis prendre un arrêté concernant la divagation de tous les animaux domestiques. Je vous demande donc de faire preuve de civisme, le respect d’autrui engendre la bonne harmonie (les aboiements intempestifs et répétés des chiens, les feux, les tontes de pelouse en dehors des horaires prévus) sont autant de nuisances et de troubles de voisinage. La prochaine étape sera la verbalisation. Ne m’obligez pas à cela. Une pensée morale du XVIII ème, mais toujours d’actualité de Sébastien Roch Nicolas : on gouverne les hommes avec la tête, on ne joue pas aux échecs avec un bon cœur… Mon conseil et moi-même vous souhaitons de bonnes vacances et avons également une pensée particulière pour tous ceux qui souffrent.

RkJQdWJsaXNoZXIy NTkwMjY=